Vivre mieux à Levallois en réinventant les déplacements
(tribune Info Levallois- 09/2018)

La vie est dans la ville ! Or les Levalloisiens s’en rendent compte chaque jour : se déplacer, qui est un besoin vital, n’est pas toujours évident à Levallois et ce quel que soit le mode de transport choisi, à pied, en deux roues, en voiture ou en transport en commun…

Tout d’abord il y la frénésie immobilière de notre Maire qui continue de construire alors que Levallois est déjà, rappelons-le, la ville la plus dense d’Europe ! Cela provoque d’une part des travaux qui ponctuellement (mais on parle quand même en mois voire en années) rendent impraticables certains trottoirs ou certaines parties de la chaussée. Et d’autre part, ils contribuent à augmenter les besoins de déplacements de ces nouveaux habitants, à engorger encore plus tous les espaces de mobilité et à saturer les capacités de stationnement.

Ensuite il y a la volonté de ne pas avoir en propre un Plan Local de Déplacement qui permettrait pourtant d’organiser ces mobilités, à la fois dans le court terme pour tenir compte des contraintes existantes et de se projeter sur le moyen terme. Il nous est répondu par le Maire et ses adjoints que ce sont la Région (avec le PDUIF – Plan de déplacements urbains d’Île-de-France) et le Territoire de Paris Ouest La Défense auquel appartient notre commune (avec le PCAET- Plan d’action climat air énergie) qui s’en chargent. En plus de souligner la véritable usine à gaz construite dans le cadre du Grand Paris, cela témoigne de l’absence de volonté politique de s’emparer de ce sujet et de prendre en compte les spécificités de notre ville. Car le Plan Local de Déplacements est précisément pensé comme étant une déclinaison du Plan Régional. Force est de constater que si l’on n’en a pas c’est qu’on n’en veut pas au niveau de la Mairie…

Nous proposons donc d’organiser une grande concertation citoyenne pour imaginer des modes de déplacements plus sobres, plus efficaces et plus accessibles. En bref, un nouvel art de ville ! Et s’il est nécessaire de s’entourer d’avis d’experts, il faut d’abord écouter et entendre la voix des usagers que nous sommes tous. Il y a un cadre avec des travaux d’infrastructure déjà définis (les travaux de la RD 1 au niveau du Pont d’Asnières) et d’autres sur lesquels il faut peser (le prolongement de la Ligne 3 du métro) ; il y a l’évolution des technologies des transports et des usages, avec par exemple le développement du co-voiturage qui pourrait être encouragé dans notre ville ; il y a des transports en commun dont on peut ré-imaginer les circuits… Clairement, les sujets ne manquent pas et les idées non plus !

Nous vous invitons donc tous, pour préparer ce débat, à nous faire remonter vos constats et vos propositions. Au niveau du Conseil municipal comme du Conseil départemental, nous saurons être les relais efficaces des préoccupations des Levalloisiens.
Nous vous souhaitons à tous une bonne rentrée.