Tribune de notre groupe municipal – juin 2018

Pas un jour sans entendre des critiques du Maire envers… tout le monde qui l’entoure ! Rien ne semble trouver grâce à ses yeux si ce n’est sa propre action. C’est toujours le même manichéisme : comme si Patrick Balkany incarnait la perfection, la gestion irréprochable et les autres l’inefficacité et la pusillanimité…
Pas un seul Conseil municipal où ses opposants, même quand ils interrogent la gestion municipale et font des propositions pour les Levalloisiens, ne sont moqués, insultés, voire diffamés. Nous avons même fait condamner Patrick Balkany à des dommages et intérêts il y a deux ans.

Pas une seule instance, l’Etat, le Président et le gouvernement, mais aussi tous les services publics qui ne soit critiquée. Enfin, concernant les Hauts-de-Seine, l’action de son Président, Patrick Devedjian, et de vos deux Conseillers départementaux, Arnaud de Courson et Frédérique Collet, élus en 2011 et réélus en 2015, est sans cesse déconsidérée.

Alors peut-être faut-il rappeler quelques faits. Le Maire ne souhaite pas travailler avec nos conseillers départementaux. Ils n’ont pas été appelés une seule fois en 3 ans pour participer à une réunion sur les sujets, pourtant nombreux, qui impliquent à la fois la ville et le Département. Il existe pourtant un cadre de contractualisation qui permet d’organiser un travail collectif et d’ailleurs le Maire apprécie fort de recevoir les financements départementaux. L’an passé un contrat d’accompagnement des politiques municipales a été signé pour un montant de plus de 4 millions d’euros sur 3 ans et sera reconduit pour la période 2020-2023. Par exemple, tous les investissements dans les logements sociaux sont aidés par le Département et la totalité de l’accompagnement social des personnes les plus démunies de notre commune est financé par le Conseil départemental.
Lors du dernier Conseil Municipal, le Maire a été particulièrement virulent contre le Département. Il a du oublier que la moitié des gymnases de la ville sont départementaux et prêtés gracieusement par le Département à la ville ! La moindre des choses serait que les conseillers départementaux puissent participer aux instances dirigeantes du sport à Levallois pour garantir l’efficacité de gestion de ces gymnases. Nous avons proposé nos services : cela est constamment refusé.

Monsieur le Maire, cessez vos critiques infondées ! Sortez de cette vieille politique qui consiste toujours à discréditer les autres pour tenter de vous mettre en avant. Osez enfin le pari de l’intelligence collective : nous sommes prêts à travailler ensemble sur des projets précis comme pour le prolongement de la ligne 3 en associant la ville, le territoire, le département et la région. Les propositions existent, il suffit d’accepter d’en discuter et de travailler pour le bien commun de tous les Levalloisiens.

Groupe « Levalloisiens – Renouveau de la Droite et du Centre »
Arnaud de Courson, Frédérique Collet, Stéphane Geffrier, Catherine Vaudevire, Rodolphe Dugon et Séverine Lévy.