Conseil Municipal du 30 septembre 2014

Interpellation à nouveau de Patrick Balkany sur les mises en examens

Monsieur le Maire,

je reviens sur nos échanges lors du conseil Municipal du 23 Juin dernier qui sont repris dans le procès-verbal. Notre groupe a demandé que les principaux responsables de la SEMARELP récemment mis en examen soient démis de leurs fonctions pour ne pas entacher la vie et l’image de cette société qui dépend de la ville.

Vous aviez alors répondu, et je cite le PV, « que les mises en cause n’avaient rien à voir, ni de près ni de loin ni avec la SEMARELP ni avec la ville ».

Or, de nouvelles sources judiciaires affirment qu’un réquisitoire supplétif a été délivré cette fois pour des faits de « corruption » avec des soupçons de commissions suspectes sur des marchés publics.

La société d’économie mixte de notre ville est concernée par cette enquête, sa bonne gestion est mise en cause, nous nous devons de protéger cette société.

Il serait sain de séparer les personnes mises en cause de la gestion de la SEMARELP et nous vous demandons une nouvelle fois la mise à l’écart de ses dirigeants et la nomination à sa tête de personnes étrangères à cette procédure pendant tout le temps de l’instruction.