Conseil Municipal du 23 juin 2014

Compte administratif de l’exercice 2013. Budget principal

Monsieur le Maire,

Je voulais tout d’abord remercier les services financiers qui nous ont effectivement donné les états dans des délais qui restent toujours un peu courts, mais préalablement  à la commission finances, et qui ont bien voulu nous recevoir pour nous donner des explications sur certains postes du budget.

Ceci étant dit, le compte  administratif 2013 fait apparaître une diminution significative (-4,22%) du produit de la Cotisation sur la Valeur ajoutée des Entreprises. Nous observons  donc une tendance à la diminution de la contribution des entreprises aux recettes fiscales de la ville. Nous voyons en conséquence la part des ménages aux contributions directes de la Ville augmenter, à 42% pour 2013 contre 40% en 2012.

Or, faut-il encore le rappeler, les particuliers levalloisiens payent un montant d’impôt, et non des taux, et les années passant, le chèque de taxe d’habitation qu’ils  doivent signer est toujours plus élevé, sans compter la part de taxe de balayage qui leur est présenté par leur syndic de copropriété.

Revenons un instant sur cet impôt inique. Par exemple,  si nous voulions réduire, ou plutôt si vous vouliez réduire de manière significative les deux gros postes de dépenses que sont les subventions à Levallois Communication pour 2M€, et Levallois Basket pour 1.150M€, cela permettrait déjà d’économiser l’équivalent de la taxe de balayage payée par les ménages.

Il nous faut  toujours poursuivre le désendettement de la ville, mais le temps des rentrées exceptionnelles liées à des cessions du patrimoine de la ville et à l’encaissement de droits à bâtir est révolu, et la question se pose, Monsieur le Maire :

 Comment allez-vous dégager dans les années qui viennent, mettons en 2015, une capacité d’autofinancement suffisante et quelles mesures concrètes allez-vous prendre pour que véritablement  les contribuables levalloisiens cessent d’être encore et toujours plus ponctionnés ?