20141008 2ème mex JPALes choses semblent s’accélérer du côté du pôle financier parisien autour du couple Balkany. Selon Le Canard enchaîné, Jean-Pierre Aubry, directeur général de la Semarelp, société d’économie mixte de Levallois, et bras droit du maire UMP de la ville Patrick Balkany, a été mis en examen vendredi dans le volet corruption du dossier instruit par les juges Van Ruymbeke et Patricia Simon. Joint hier soir, Jean-Pierre Aubry a refusé de commenter. « Je suis un homme serein, explique l’intéressé. Patrick Balkany est mon ami, je ne le lâcherai jamais. » Reste que le maire de Levallois pourrait être bientôt convoqué devant les juges pour s’expliquer sur des dossiers liés à la Semarelp dont il était président jusqu’en juin dernier. Les magistrats s’intéressent au projet des tours jumelles, abandonné en 2011. Avant de jeter l’éponge, le maire avait convaincu le cheikh Mohamed Bin Issa al-Jaber, alors cinquième fortune d’Arabie saoudite, de mettre 1 MdEUR sur la table pour s’offrir ces luxueux immeubles. Il s’agit de la seconde mise en examen de l’homme de confiance du maire de Levallois, après celle de mai dernier pour « blanchiment de fraude fiscale ». Dans ce premier volet, Isabelle Balkany, épouse et première adjointe au maire, a elle aussi été mise en examen.