Didier LoizeauDidier Loiseau, 47 ans, Avocat.

Notre famille vit à Levallois Perret depuis 12 ans.

Etant de droite (militant UMP), je ne souhaitais pas voter pour un candidat de gauche ou écologiste. Mais tout en étant de droite, je ne peux pas non plus voter pour un candidat ne correspondant pas du tout à ma vision de la gestion de la chose publique, de faire de la politique.

Les années qui viennent de passer me confortent dans mes choix. En effet,  chaque fois que j’indique que je vis à Levallois, chaque fois l’on me renvoie l’image ternie de la ville du fait des faits et gestes du binôme placé à sa tête.

Quant aux données financières, la ville vit à crédit. Vanter son dynamisme économique comme gage de remboursement me fait sourire lorsqu’il suffit de lever les yeux pour constater le nombre important de locaux vacants.

Levallois était une ville plaisante du fait de son centre ville commerçant. Nous pouvons tous remarquer le nombre grandissant de vitrines fermées.

Enfin, la goutte qui fait déborder le vase : la campagne municipale. J’ai affirmé plusieurs fois mon choix de voter Arnaud de Courson. Les réactions des membres de l’équipe Balkany ont été virulentes voire menaçantes. J’ai même entendu un « faites attention à vous tout de même » ! Où vit on ?

Pour ce besoin de transparence, de respect, de renouvellement de l’équipe municipale, j’espère la victoire d’Arnaud de Courson.