Notre tribune a une fois de plus été censurée dans Info Levallois du mois de janvier !

Elle n’a pas été publiée au prétexte qu’elle aurait été diffamatoire.

Nous avons découvert cette situation en recevant le journal chez nous. La rédaction ne nous a pas informé en amont.

Notre rôle d’élus est de tout faire pour améliorer la vie à Levallois par nos propositions mais aussi en dénonçant les dérives du pouvoir.

Pour cela, la loi donne le droit à tous les élus de s’exprimer dans le journal de la ville pour informer les citoyens et nourrir le débat démocratique.

Si notre droit d’expression nous est retiré alors toutes les dérives sont imaginables…

Voici le texte tel qu’il a été proposé à la Rédaction du Journal municipal:

 

Joyeux Noël avec la SEMARELP !

 

Début décembre où nous écrivons ces lignes, nous ne disposons toujours pas des documents comptables 2014 de la SEMARELP ! Ils ont pourtant été validés à l’été 2015 par les commissaires aux comptes, par l’Assemblée Générale ainsi que par le Conseil d’Administration. Pourquoi Monsieur Balkany refuse-t-il au Conseil Municipal, qui vous représente, vous les Levalloisiens, d’avoir un regard sur cette structure qui porte pourtant tous les projets immobiliers de notre ville ?

 

Une perte d’actifs de 15 millions d’euros !

Début décembre 2015, la presse a révélé que la SEMARELP a renoncé à exiger 15 millions d’euros au Cheikh Al Jaber, pourtant condamné à les verser depuis 2011 ! Les sociétés du Cheikh Al Jaber doivent cette somme depuis que la SEMARELP a réalisé à fonds perdus, sans aucun contrôle, de trop nombreuses études et de trop importants travaux dans le cadre du fiasco immobilier tristement célèbre : « les Tours de Levallois ».

 

Depuis 10 ans, la ville s’était engluée dans un projet de tours de 150 mètres de haut sur le Front de Seine, et qui aura coûté 100 millions d’euros aux contribuables levalloisiens. Mince consolation, nous devions en récupérer 15%, soit 15 petits millions… Raté ! En effet, la SEMARELP, présidée par Madame Balkany a décidé de renoncer à réclamer cette somme aux sociétés du Cheikh Al Jaber qui n’est rien moins que la 5ème fortune d’Arabie Saoudite. Dans Le Parisien du 4 décembre, Madame Balkany déclare : « Nous étions obligés de déprécier cette dette pour des raisons purement comptables. Mais nous ne baissons par les bras pour autant ». Ah bon ? Et bien nous, les bras nous en tombent ! 15 millions d’euros perdus pour les Levalloisiens !

 

Une étonnante coïncidence…

Plus surprenant, le même Cheikh Al Jaber est mis en examen pour des versements à hauteur de 5 millions d’euros ayant permis d’acheter un palais à Marrakech. Ce palais est aujourd’hui saisi par la justice française, car ses principaux utilisateurs seraient les époux Balkany. La présomption d’innocence est de mise, mais reconnaissons que les indices s’accumulent et convergent. Si la SEMARELP a fait un cadeau de 15 millions d’euros au Cheikh Al Jaber et que celui-ci a financé un palais à Marrakech, alors cet actif devrait légitimement revenir à la Ville de Levallois-Perret.

 

Pourquoi la Ville ne se porte-t-elle pas partie civile devant la justice, pour récupérer ces sommes qui seraient bien utiles pour boucler le budget 2016 sans rogner sur toutes les prestations municipales ou augmenter les tarifs.

 

Nous restons engagés pour vous représenter et souhaitons sincèrement une bonne année 2016 à chacune et chacun d’entre vous.

 

Groupe « Levalloisiens – Renouveau de la Droite et du Centre »

Arnaud de Courson, Frédérique Collet, Michel Grall, Nathalie Mottez, Stéphane Geffrier, Séverine Lévy et Catherine Vaudevire.

Permanence le 1er mercredi de chaque mois à la mairie sur rendez-vous.

Pour nous contacter : 07 61 77 92 92 et levalloisiens@gmail.com