Le gouvernement d’Emmanuel Macron a décidé de supprimer la taxe d’habitation (TH) pour environ 80% des foyers français alors qu’il s’agit là d’une des principales ressources fiscales des communes. Devant la fronde des élus locaux, le gouvernement a promis de compenser à l’euro près les sommes ainsi retirées aux villes. A Levallois, la Municipalité a décidé d’aménager le calcul de la TH pour tenir compte de cette nouvelle situation ; mais cela est loin d’être neutre pour les contribuables.

Un abattement qui s’appliquait aux personnes de condition modeste, est supprimé, ce qui est logique puisqu’elles seront exonérées de TH. En revanche, 50% de majoration de TH va être appliqué aux propriétaires de résidence secondaire. Ceci peut paraître anodin, mais il y a plusieurs milliers de résidences secondaires à Levallois ; si leurs propriétaires y vivent la plus grande partie du temps, ils sont souvent domiciliés en résidence principale à la campagne, pour y voter par exemple. Pour eux donc, cette suppression de la TH par le gouvernement va se traduire par une très forte augmentation. Mais surtout, beaucoup de Levalloisiens vont voir leur TH augmenter du fait des décisions du Maire !

Patrick Balkany a fait voter par sa majorité une baisse de l’abattement général à la base de 12,95% à 5%. Cette mesure va augmenter la TH d’à peu près 64€ pour tous ceux qui vont continuer à payer la TH et ils sont nombreux à Levallois. En effet, les contribuables continueront de payer la taxe d’habitation au-dessus d’un revenu fiscal de référence de 27 000 € pour un célibataire, de 43 000 € pour un couple sans enfants ou de 55 000 € pour un couple avec 2 enfants par exemple. On trouve ici environ 20% des Français, mais bien plus de 20% des Levalloisiens !

Le Maire annonce une baisse de 0,5% du taux même de la TH « pour compenser », mais cela ne compense pas du tout ! L’argument est mensonger ! En effet, pour un contribuable moyen avec un 3 pièces, une base taxable de 6000 euros qui est la moyenne à Levallois cela donne aujourd’hui une TH de 1000 euros. Avec ce nouveau calcul, ce foyer va connaître une augmentation de plus de 6% ! Tout ceci est d’autant moins compréhensible que le gouvernement a promis de compenser la totalité du non perçu par la ville.

Pour que la baisse de la décote soit neutre en moyenne, il faudrait que le taux de taxe d’habitation soit ramené à 18,2%. Nous avons proposé au Maire d’amender cette délibération pour garantir la neutralité fiscale, ce qu’il a refusé comme à son habitude. Espérons que, comme il le fait souvent, il fera adopter cette proposition par sa majorité dans quelques mois, sans dire bien sûr que nous la lui avions suggérée… Il serait préférable que les choses aillent plus vite mais nous continuerons naturellement à faire des propositions constructives dans l’intérêt des Levalloisiens.

Groupe « Levalloisiens – Renouveau de la Droite et du Centre »
Arnaud de Courson, Frédérique Collet, Nathalie Mottez, Stéphane Geffrier, Séverine Lévy et Catherine Vaudevire.
PERMANENCE : 36, rue Edouard Vaillant à Levallois.
Pour nous contacter : 07 61 77 92 92 ou levalloisiens@gmail.com et surtout www.levalloisiens.fr