Unplugged

 

 

 

Pour lire la video, cliquez ICI ou sur l’image.

 

 

L’absence de micro à l’hôtel de ville n’a pas empêché Arnaud de Courson et Frédérique Collet de remercier l’ensemble de tous les levalloisiens à l’issue du 2ème tour des élections départementales du 29 mars 2015.

« Le premier mot c’est MERCI!

Il n’y a pas de mot plus simple à employer ce soir.
C’est d’abord à vous, à tous les levalloisiens qui  se sont rassemblés pour construire cette victoire.
C’est votre victoire, celle du renouveau, celle de l’avenir, celle de la politique reprise en mains par les citoyens.

Vous avez voulu que tous les pouvoirs ne soient pas entre les mêmes mains. Vous avez voulu qu’un autre regard soit porté sur les projets qui vous concernent. Vous avez voulu être défendus par des élus qui vous ressemblent, qui se sont engagés pour notre ville et ses habitants et non pas pour un parti. Nous serons les Conseillers Départementaux de tous les Levalloisiens, votre voix au Département. Au sein de la Majorité Départementale mais libres de nos décisions, nous agirons au quotidien pour notre ville, sans contraintes partisanes.

Maintenant et ce n’est pas le moins important, je voudrais remercier notre équipe. Depuis des semaines, vous les avez rencontrés dans les rues, dans les immeubles, sur les réseaux sociaux. Citoyens comme vous, ils n’ont pas ménagé leur peine parce qu’ils croyaient, parce qu’ils croient en leur ville, en leur engagement, en leur désir de changer les choses. C’est leurs sourires, leur enthousiasme, leur conviction qui ont construit cette victoire. Un très grand merci à chacun d’entre eux.

Je veux aussi remercier spécialement Jean-Christophe Fromantin et son équipe. Il a  été le seul homme politique national à nous soutenir ouvertement et nous aurons beaucoup de projets à conduire ensemble. Merci.

Il nous l’avait d’ailleurs dit : ce soir beaucoup de français regardaient vers Levallois.
Vous n’imaginez pas le nombre de messages de félicitations que nous avons reçu. De toute la France.
Nos adversaires disaient que notre élection serait la fin de Levallois. Comme si notre ville appartenait à un clan. Et bien je vous le dis : Au contraire. Levallois continue, Levallois est reparti, Levallois a choisi et plus personne ne regardera notre ville comme avant.

Ce soir vous avez dit à tout le monde : Levallois, est à nous, Levallois c’est nous. Ce soir vous avez gagné.

Merci »