COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Levallois-Perret, le 27 Juin 2014

Levallois Hors la loi !  Rythmes scolaires : l’acharnement judiciaire des Balkany

pénalise les parents

Le tribunal administratif de Pontoise vient de rendre son jugement:

La loi sur les rythmes scolaires est applicable à Asnières comme à Levallois.

La ville d’Asnières a décidé d’appliquer la loi, la ville de Levallois, elle, fait appel de ce jugement.

A deux mois de la prochaine rentrée scolaire, le bras de fer de la ville de Levallois n’a que trop duré.

Nous avons toujours manifesté notre opposition à la loi sur les rythmes scolaires votée par le gouvernement socialiste, nous croyons à la liberté de chaque commune de pouvoir proposer à sa population des rythmes qui lui correspondent.

Les rythmes scolaires Levalloisiens actuels ont fait leurs preuves et  ils correspondent à l’attente d’une immense  majorité des parents et contribuent à l’épanouissement des enfants.

En revanche l’acharnement judiciaire, au-delà de son coût pour les contribuables, entretient chez beaucoup de parents un espoir peu réaliste et qui les empêche surtout de s’organiser pour la rentrée prochaine.

La ville de Levallois a les moyens de s’organiser.  Certes, cela entrainera des modifications en terme de  gestion, mais nous connaissons tous la qualité du personnel de la ville qui saura faire face.

A quelques jours des vacances d’été, cet acharnement judicaire est stérile, la municipalité instrumentalise les parents qui ont besoin de clarté pour organiser la rentrée.

Pour tout contact :
Arnaud de Courson
07 61 77 92 92
adecourson@gmail.com

Téléchargez le communiqué au format PDF

Arnaud de Courson est Conseiller municipal Divers Droite de Levallois. Il a réalisé, avec sa liste, 32.5% des voix au 1er tour des élections municipales de mars 2014.

Il est aussi Conseiller général des Hauts de Seine depuis mars 2011 et soutient la majorité départementale présidée par Patrick Devedjian.