A l’occasion des élections de ce printemps, les Français ont fortement exprimé leurs attentes de nouveauté dans les idées, de courage dans l’action et aussi de justice et d’attention pour les plus faibles. Récemment, les souffrances des habitants des Antilles nous ont cruellement rappelé combien les événements peuvent balayer notre quotidien et bouleverser nos priorités. De nombreux Levalloisiens ont su spontanément prouver leur solidarité envers les sinistrés ; qu’ils soient remerciés pour cet élan de générosité.

Nous le savons tous désormais : l’activité humaine est largement responsable de l’aggravation des phénomènes de dérèglement climatique. Nous avons donc la responsabilité d’agir ! Au niveau international, bien sûr en suivant les engagements pris lors de la COP 21, mais aussi localement, là où notre action est directement efficace. Si les questions d’emploi ou de logement qui occupent parfois notre quotidien avec une véritable urgence, il faut aussi reconnaître qu’il est essentiel, même si cela relève du moyen terme, de modifier nos comportements vis-à-vis de l’environnement.

Nous le voyons tous les jours : la qualité de notre alimentation, les difficultés de circulation, le tri des déchets et le ramassage des ordures, l’air que nous respirons, la disponibilité des espaces verts… tous ces sujets ont une place de plus en plus centrale dans nos préoccupations et influencent notre santé, notre moral et notre bien-être. Dans une ville comme Levallois, qui est la plus dense d’Europe, même si elle a déjà largement investi dans le développement durable, nous devons nous interroger et agir pour aller plus loin et imaginer la ville de demain. La politique qui sera menée pour et avec les habitants devra associer des éléments qu’on a trop longtemps opposés : développement économique, justice sociale et respect de l’environnement. La ville que nous voulons évoluera selon les principes du développement durable et responsable, de l’urbanisme écologique, plus respectueux de l’environnement, en utilisant de nouvelles méthodes de construction, de nouveaux matériaux, de nouveaux modes de déplacements ; la façon de vivre dans notre ville devra également favoriser la proximité et la solidarité. Il faut changer d’ambition. Levallois peut devenir une ville pionnière en la matière, innover pour le bien de tous, être dotée de modes de travail et de transports sobres, mesurée en émissions polluantes et peut-être demain auto-suffisante en énergie.

Dans le cadre de nos réunions de quartier qui ont connu un magnifique succès l’an passé, nous organiserons bientôt de nouvelles rencontres sur ces enjeux pour le Levallois de demain. Vous y serez cordialement invités.

En souhaitant à chacun d’entre vous une bonne rentrée, nous avons une pensée pour un de nos anciens, notre ami Jean-Michel Hautefort, qui nous a quitté cet été.

Groupe « Levalloisiens – Renouveau de la Droite et du Centre »
Arnaud de Courson, Frédérique Collet, Nathalie Mottez, Stéphane Geffrier, Séverine Lévy et Catherine Vaudevire.
PERMANENCE : 36, rue Edouard Vaillant à Levallois.
Pour nous contacter : 07 61 77 92 92 ou levalloisiens@gmail.com et surtout www.levalloisiens.fr