Patrick Balkany s’est une nouvelle fois emporté contre l’opposition, les médias et le Parti socialiste. Un grand moment démocratique immortalisé par les caméras du Petit Journal de Canal +.

Monsieur le maire s’est fâché tout rouge. Lors du dernier conseil municipal de Levallois (Hauts-de-Seine) ce lundi, Patrick Balkany a poussé une énorme gueulante devant les caméras du Petit Journal de Canal + et de Complément d’Enquêtes(France 2). S’il a l’air plutôt de bonne humeur au début de la séance, bavardant gaiement avec son épouse de première adjointe, on ne sait quelle mouche vient piquer le député-maire quand commencent les débats.

A une élue PS : « On dirait une élue de la RDA »

C’est d’abord le divers droite Arnaud de Courson qui en prend pour son grade, alors qu’il choisit de s’abstenir au moment du vote : « Mais il s’en fout, il lit rien, il est là pour lever la main mais il ne sait même pas quand », se met à beugler à son encontre Patrick Balkany. Puis, au tour de Anne-Eugénie Faure, opposante socialiste, de se faire rhabiller pour l’hiver. « Vous êtes rétrograde ! Vous êtes rétrograde ! On dirait une élue de la RDA ! » hurle le maire. « Mais vraiment, on en a marre du socialisme en France ! Vivement dans deux ans, qu’on ne vous voit plus ! J’en ai marre ! J’en ai marre ! »

A LIRE AUSSI >> Qui veut lever l’immunité parlementaire de Patrick Balkany?

Malgré les injonctions de Isabelle Balkany, à sa droite, davantage amusée que scandalisée – « calme toi » chuchote-t-elle vainement à son mari – rien n’y fait. Le maire rugit de plus belle, s’emporte tout seul et vire au cramoisi. Évoquant la ville de Clichy-la-Garenne, il tente un parallèle audacieux, poursuivant une diatribe enflammée contre le PS. Moment malaise s’il en est : « Vous mettez un socialiste 70 ans dans une commune et là, on a l’impression que la guerre est passée. Voyez, c’est le Liban après le bombardement. »

« Si vous saviez ce que j’en ai à foutre »

Pour terminer son tour de salle, il lève les yeux vers les caméras présentes ce jour-là et prend les émissions à partie : « Le Petit Journal ou Complément d’Enquête, si vous saviez ce que j’en ai à foutre ! Comme les Français : rien ! » On serait presque blasé de ces coups de sang, dont Patrick Balkany a pris l’habitude. En février déjà, il s’emparait violemment d’une caméra de BFM TV pour en récupérer la bande.

Il faut dire que Patrick Balkany a toutes les raisons d’être tendu, en ce moment. En octobre dernier, il est mis en examen pour « blanchiment de fraude fiscale, corruption et blanchiment de corruption ». Alors qui, à sa place, ne serait pas un peu stressé, si ce n’est un élu placé sous les ors de la République, dont chacun attend qu’il sache garder son sang-froid ?

Retrouvez l’article complet sur le site de Metronews.