LevalloisINFO Sept 2014Présomption d’innocence ou aveu de culpabilité ?

Pendant la période précédant les élections municipales, les médias ont mis en cause Patrick et Isabelle Balkany. On a tout entendu : emplois fictifs, détournements de fonds publics, fraudes fiscales, commissions africaines… Si pour certains, l’affaire est entendue, nous considérons que la justice doit faire son travail et la présomption d’innocence prévaloir. D’ailleurs, Patrick et Isabelle Balkany ont toujours communiqué sur leur innocence.

 

17 ans de fraude fiscale

Mais, car il y a un grand MAIS, peu de temps avant la trêve estivale, Isabelle Balkany a reconnu, lors de sa garde à vue, avoir fraudé les impôts depuis 17 ans. Elle a avoué détenir des biens sans les déclarer et avoir « oublié » de s’acquitter de l’impôt de solidarité sur la fortune ainsi que sur les revenus afférant à ces biens. Il ne s’agit plus d’une présomption d’innocence mais d’un aveu de culpabilité !

 

Isabelle Balkany a ainsi été mise en examen ; elle est interdite de sortie du territoire et a dû s’acquitter d’une caution d’un million d’euros pour rester en liberté. Etrangement, Jean-Pierre Aubry, directeur général de la SEMARELP, la société d’économie mixte de la ville, a lui aussi été mis en examen.

 

Lorsqu’un chef d’entreprise fraude les impôts, la justice le poursuit et le condamne à ne plus pouvoir exercer à la tête d’une entreprise. Pourtant, Isabelle Balkany a été nommée Présidente de la SEMARELP quelques jours avant sa mise en examen. Aujourd’hui ceux qui devraient être exemplaires nous montrent malheureusement qu’ils veulent s’affranchir des lois. Peut-on faire confiance à des fraudeurs pour gérer les deniers publics et servir le bien commun ?

 

Des questions sans réponses

Lors du Conseil Municipal du 23 juin dernier, notre groupe a demandé des explications sur cette situation.

Pourquoi, alors qu’il s’agirait d’une affaire de patrimoine privé et de fiscalité familiale, Jean-Pierre Aubry, directeur de la SEMARELP a-t-il lui aussi été mis en examen ? Quels sont les liens entre la SEMARELP et le patrimoine des époux Balkany ? Nous n’avons obtenu aucune réponse à ces questions pourtant légitimes !

 

Nous avons demandé la démission de leurs responsabilités exécutives pour les personnes mises en examen  afin de retrouver une gestion sereine de nos structures municipales. Nous n’avons eu droit qu’à une fin de non-recevoir à notre demande. Pourtant, il n’y a pas si longtemps, ces élus qui se prétendaient irréprochables demandaient la démission immédiate de Jérôme Cahuzac !

 

Nous sommes inquiets pour notre ville. Cette situation non maîtrisée risque de porter préjudice à tous les Levalloisiens. Nous comprenons pourquoi la majorité municipale n’a pas voulu voter la charte éthique que nous leur avons proposée en Mai dernier…

 

Groupe « Levalloisiens – Renouveau de la Droite et du Centre »

Arnaud de Courson, Frédérique Collet, Michel Grall, Nathalie Mottez, Stéphane Geffrier, Séverine Lévy, Jacques Poumette et Catherine Vaudevire.

Pour nous contacter : 07 61 77 92 92 et levalloisiens@gmail.com