cover_oct

Le Maire, l’Imam et l’Athlète

 

Depuis de nombreuses années la communauté musulmane de Levallois est à la recherche d’un lieu de culte.

 

Après les sous-sols de l’actuel centre commercial SoOuest, les abords de la gare puis un ancien entrepôt désaffecté rue Jules Verne, une solution de long terme lui avait été promise par la municipalité.

Puis la Ville, propriétaire de l’actuel entrepôt, décida de céder cette parcelle à un promoteur immobilier.

 

Mais où donc réinstaller cette salle de prière ?

 

Palabres, conciliabules, hésitations…puis l’idée jaillit, comme une nouvelle source au milieu du désert : le stade…la mosquée sera installée dans les locaux du stade Drogba…

 

Et les travaux démarrèrent pour accueillir dans quelques semaines les offices et les prêches de l’Imam.

 

Comment se fait-il que dans la ville aux 1000 projets immobiliers aucune solution pérenne ne puisse être trouvée,  qui permette à la communauté musulmane de se réunir en toute quiétude ?

 

Que dire du choix hallucinant de faire cohabiter dans un même lieu les vestiaires des pratiquants sportifs (football, tennis, athlétisme) avec une communauté religieuse venant pratiquer son culte ?

 

Une nouvelle fois des décisions rapides, prises sans concertation, faites sans information du Conseil Municipal, mais sans doute liées à des promesses électorales, vont entraîner réprobations et tensions.

 

Une fois de plus, l’impératif immobilier de la municipalité prime sur tout et se réalise au détriment de tous.

 

Au moment où au Proche-Orient, de nombreux fidèles de différentes confessions ne peuvent plus pratiquer leur culte et proclamer leur foi librement, et où en France les tensions entre religions sont exacerbées par le contexte international, comment ne pas désavouer cette idée saugrenue, ici, à Levallois, d’obliger à cohabiter l’Imam et l’athlète ?

Est-ce une provocation ou un manque de bon sens ? Peut-être les deux…

Nous avons la conviction qu’il faut discuter sereinement et ouvertement de ce sujet important. Et puisque le Maire semble s’être converti à la démocratie de proximité, qu’il la mette en pratique !

 

Groupe « Levalloisiens – Renouveau de la Droite et du Centre »

Arnaud de Courson, Frédérique Collet, Michel Grall, Nathalie Mottez, Stéphane Geffrier, Séverine Lévy, Jacques Poumette et Catherine Vaudevire.Groupe « Levalloisiens – Renouveau de la Droite et du Centre »

Pour nous contacter : 07 61 77 92 92 et levalloisiens@gmail.com