TribuneInfoLevNov15Dans la tribune de la majorité publiée quelques mois après les élections municipales, l’adjoint au maire chargé des finances concluait tranquillement : « Notre équipe municipale, autour de Patrick Balkany, poursuit ses objectifs prioritaires : garantir le niveau de services en augmentant leurs performances, et maintenir la modération fiscale. »

 

18 mois après les élections, les Levalloisiens viennent de recevoir  leur feuille d’impôts locaux… « Modération », nous disait-on ? En réalité, le choix du Maire et de son équipe c’est l’augmentation de 4,1 millions des taxe foncière et taxe d’habitation, soit  171 € d’impôt supplémentaire par foyer fiscal, alors que déjà le gouvernement socialiste a déjà porté à un niveau inédit la pression sur les impôts nationaux. Au total, ce sont  50 millions d’euros à régler en 2015 par les ménages levalloisiens en incluant la taxe de balayage. Pour les familles, c’est la triple peine : augmentation  des tarifs de l’aide aux devoirs,  des études dirigées, de la Ruche alors même que l’Etat baisse considérablement les allocations familiales.

 

Et les promesses sur les services ? Nous avons repris le programme du candidat élu… Le bilan n’est pas brillant ! Faut-il que le Maire pense que les Levalloisiens ont la mémoire courte ?

Pour le stationnement et la  voirie : Pourquoi les tarifs des parkings ont-ils augmenté alors même que la possibilité de se garer occasionnellement  dans les autres parkings municipaux a été retirée aux titulaires d’un abonnement ? A quoi sert la taxe de balayage, quand chacun peut constater que les trottoirs sont toujours aussi sales, jonchés de mégots et déjections canines ?

Pour la sécurité : Où sont les caméras de vidéo-protection supplémentaires promises avec la généralisation de la technologie numérique ? Où sont les policiers municipaux à pied pour assurer l’îlotage au plus près des zones d’insécurité où se multiplient les incivilités ?

Pour la petite enfance : la crèche Louise Michel fermée et bradée aux promoteurs privés, on attend toujours la nouvelle  crèche dans le quartier Chaptal ?

Pour la solidarité et la démocratie participative : Qu’en est-il de l’installation des  systèmes inter-bailleurs de vidéo protection des halls et des parkings dans les immeubles sociaux ? Pourquoi les conseils de quartiers  prétendument  ouverts à tous sont-ils  en réalité réservés aux habitants choisis par la municipalité et interdits au public ?

 

A contrario, il y a aussi des exemples de réduction pure et simple des services rendus à la population de notre ville. Difficile de mettre la bibliothèque Gabriel Péri aux normes d’accessibilité ? Le Maire décide de la fermer et de priver ainsi le centre-ville d’un lieu de convivialité et d’apprentissage particulièrement apprécié des seniors et des familles.  Des surcoûts pour le pique-nique au Potager ? Le Maire préfère supprimer cet événement de la rentrée qui créait du lien entre les familles. Pourtant il pourrait facilement être maintenu en demandant à chaque famille d’apporter son pique-nique, ce qui renforcerait au contraire les échanges en permettant  une économie substantielle.

 

Tout ceci ressemble à une mauvaise fable où «  Il était une fois un maire-candidat qui promettait plus de services sans augmentation des impôts » et qui aussitôt élu fit exactement le contraire. Certes, on connaît le refrain des vieux politiciens « Les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent ». Mais tromper les citoyens à ce niveau là… C’est clairement le mandat de trop !

 

Arnaud de Courson, Frédérique Collet, Michel Grall, Nathalie Mottez, Stéphane Geffrier, Séverine Lévy et Catherine Vaudevire.

Permanence le 1er mercredi de chaque mois à la mairie sur rendez-vous.

Pour nous contacter : 07 61 77 92 92 et levalloisiens@gmail.com

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.