Encore des problèmes d’immobilier à Levallois

Alors que la vente des terrains Fiat, en front de Seine, nous avait été présentée comme ferme et définitive, la municipalité de Levallois-Perret n’en semble plus tout à fait sure.

image

Lors du conseil municipal du 21 juin dernier, le Maire a annoncé que BNP-Paribas Real Estate, désormais promoteur du projet, a obtenu un report de son utilisation des droits à construire.

Plus grave, cet avenant au contrat aurait été signé il y a plus de sept mois pour n’être révélé qu’au hasard du dernier conseil municipal.

La BNP est désormais en mesure de renoncer au projet après les élections municipales. Après le désengagement de l’espagnol Fadesa, puis du saoudien AL-Jaber qui aura couté au contribuable une centaine de millions d’Euros, on nous avait promis que tout était réglé, il n’en est rien.

Lors de l’arrêt de projet de tours jumelles, la ville avait vendu ce terrain ainsi que deux autres bien mieux situés pour essayer de s’en sortir financièrement.

Aujourd’hui le terrain aux angles des rues Baudin et Anatole France ainsi que celui de l’ancien immeuble Danone sont en travaux, mais toujours rien sur le terrain jouxtant le cimetière de Levallois. Tout nous laisse penser que la ville va se retrouver une troisième fois engluée dans un projet non réaliste.

Pourtant, la BNP a présenté en 2012 lors du MIPIM à Cannes un projet nommé ECOWEST :

image

Celui ci devait voir le jour fin 2015.

La BNP prendrait en charge 60 millions d’Euros correspondant aux seuls intérêts de la dette contractée par la ville pour l’aménagement de la ZAC.

Au regard des sommes engagées par la ville depuis l’origine du projet et de l’ensemble des terrains obtenus par le promoteur, les levalloisiens sont en droit de connaitre le détail des contrats qui lient la ville de Levallois-Perret à la BNP.

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.