jb-audoussetJean-Baptiste Audousset, 34 ans, Ingénieur Développement Packaging.

Je travaille à Levallois-Perret depuis 8 ans et j’ai choisi de venir y vivre depuis quelques mois. D’un naturel curieux, j’ai toujours suivi avec attention l’actualité politique tant locale que nationale. A l’approche des élections municipales, et à la vue des petites guerres d’égo internes aux partis politiques nationaux, j’étais partagé entre le fait de « subir » une nouvelle fois cette élection ou le fait de m’y investir. J’ai choisi la seconde option.

Après avoir analysé la situation de Levallois tant sur le plan des services aux levalloisiens, que sur les plans financiers et d’urbanisme (en ne me contentant pas de lire les documents de propagande de la mairie), j’ai découvert que certes Levallois est une ville agréable à vivre mais qu’il existe un véritable « système Balkany ». Le pouvoir est concentré par une poignée de quelques personnes où règne une totale opacité vis-à-vis des administrés et où l’opposition est totalement muselée sans droit de parole et droit de contradiction. Cela m’a convaincu sur le fait qu’il était temps de tourner la page.

Etant de sensibilité de droite, il n’était pas question de soutenir un candidat issu des rangs de la gauche sous le seul credo « Out Balkany », car ce n’est pas un programme en soi. Je me suis tourné naturellement vers Arnaud De Courson, un candidat de droite sans étiquette.

J’ai découvert un homme simple, abordable, n’éludant aucune question et ne faisant pas des affaires personnelles du maire sortant, son unique ligne de conduite, loin de là. Il m’a présenté les grandes thèmes de son programme avec entres autres, la réduction de cette dette qui pèse sur tous les habitants, une meilleure gestion des finances de la ville en conservant bien évidemment les services actuels, revoir l’urbanisme et faire en sorte de redorer l’image de la commune afin que Levallois rime avec belle ville, bon vivre, service aux habitants et non pas affaires judiciaires, mises en examen et détournements de fonds publics.

Arnaud de Courson a toutes les qualités et les valeurs qui me sont chères : écoute, proximité, échange, partage, sérieux, expérience et honnêteté. Elu local sans ambition nationale, il s’investit et se consacre à sa ville à travers son mandat de conseiller général du canton sud de Levallois. Il a su s’entourer d’une équipe de tous les horizons et aux expériences complémentaires. C’est ce qui fait sa force. Cette équipe soudée sera au service de tous les Levalloisiens. Je souhaite que ces derniers redeviennent fiers de leur ville.

C’est pour l’ensemble de ces raisons que je voterai pour la liste « Levalloisiens avec Arnaud de Courson » à l’élection municipale des 23 et 30 mars prochain. J’incite l’ensemble des habitants à tourner la page avec nous.

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.