INFO LE FIGARO – Opposant de droite à Patrick Balkany, le député-maire sortant UMP de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Arnaud de Courson, doit annoncer jeudi l’arrivée sur sa liste en troisième position d’un ancien député UMP, Michel Grall.

Copyright photo STEPHANE DE SAKUTIN/AFP
MUNICIPALES-92-UMP-BALKANY-LEVALLOIS-PERRETÂgé de 52 ans, Michel Grall a été maire UMP de Carnac entre 2004 et 2010 et député du Morbihan entre 2007 et 2012. Il a été président de la fédération UMP du Morbihan et secrétaire national de l’UMP entre 2011 et 2013. Engagé sur le terrain breton où il est né, cet ancien député s’est aussi partagé avec Levallois où il habiterait en famille depuis 1994. «Cela fait plusieurs mois que nous nous sommes rapprochés, indique Arnaud de Courson, nous avons échangé sur la façon de faire de la politique et jugé que nous pouvions faire un bout de chemin ensemble…».

Selon Arnaud de Courson, Michel Grall aurait déjà reçu de l’UMP sa lettre de suspension du parti, «avant même que sa présence sur la liste soit rendue publique». «Une photo de lui a été prise à mes côtés sur le terrain et envoyée à l’UMP. Il a suffi de cela pour provoquer sa suspension», souligne Courson, qui se réjouit d’être rejoint par un élu ayant «une bonne expérience des collectivités et de la vie parlementaire». Michel Grall, de son côté, justifie son choix en évoquant «un renouveau de la droite et du centre nécessaire dans l’action municipale à Levallois-Perret». Courson, dit-il, «porte trois valeurs auxquelles je suis attaché: le courage, l’écoute de nos concitoyens, la transparence».

Maire de Levallois entre 1983 et 1995, puis depuis 2001, Patrick Balkany a été réélu au premier tour en 2008 avec 51,1% des voix. Son opposant divers droite d’alors, Loïc Leprince-Ringuet, avait obtenu 10,76% des voix.

Lire l’article du Figaro depuis ce lien.

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.